Fermer
Menu
Publireportage Nouvelliste Septembre

 Le nouveau visage du Groupe RCM: un publireportage du Nouvelliste, 30 septembre 2017

Alors que le groupe RCM autrefois appelé
«Les Récupérateurs du Comté de Maskinongé
Inc», était bien connu pour ses activités de
récupération du papier et du carton lors de
sa fondation en 1981, on constate que depuis
quelques années, le groupe RCM s’est doté
d’un tout autre visage.

Sans cesse en évolution et résolument tourné
vers l’avenir depuis sa création, la société sans
but lucratif n’a jamais perdu de vue sa mission
principale qui consiste à créer des emplois
pour les personnes ayant des limitations
physiques ou intellectuelles, tout en oeuvrant à
l’amélioration de leur environnement.

Au fil des ans et devant la croissance de ses
activités, l’entreprise qui a pignon sur rue à
Trois-Rivières avec son siège social, à SaintÉtienne-
des-Grès avec son centre de tri et de
récupération et à Yamachiche avec Soleno
Recyclage a dû à quelques reprises, procéder
à des agrandissements de ses installations,
notamment celle située à Yamachiche.

En effet, depuis maintenant trois ans, Groupe
RCMet Soleno Inc. sont désormais partenaires
au centre de tri de Yamachiche. Dans le cadre
d’un projet pilote, la nouvelle entreprise
s’emploie exclusivement à la gestion et à la
bonnemarche de l’usine de Yamachiche qui est
le principal recycleur québécois de pellicules
de plastique et d’emballages multi couches
récupérées par les centres de tri du Québec.

Ce partenariat qui s’inscrit dans la continuité
des nombreux projets effectués par Soleno
Inc. au cours des dernières années est ainsi
un modèle d’affaires unique au Québec. Ces
récents investissements ont d’ailleurs permis
de sauver Groupe RCM qui connaissait des
difficultés en 2014, tout en consolidant la
mission première de l’entreprise.

Sentiment d’appartenance élevé

En plus d’être résolument tournée vers

l’avenir, grâce à des installations techniques

à la fine pointe de la technologie, Groupe
RCM dispose de 180 d’employés motivés
et fiers de leurs réalisations, alors que le
personnel de l’entreprise compte plus de 70%
de personnes ayant des limitations physiques
ou intellectuelles, dont 60 d’entre eux qui
travaillent chez Soleno Recyclage


«Il ne faut pas perdre de vue notre mission qui
est d’offrir desemplois aux personnes ayant des
limitations quelconques pour leur permettre
de se sentir appréciés et mis en valeur. On peut
dire que c’est mission accomplie puisque leurs
collègues de travail sont comme une deuxième
famille pour eux. Ce sont de véritables
ambassadeurs pour nous», avoue Gilles Sicard,
conseiller en récupération chez RCM.


Cette mission chère au GroupeRCM et àSoleno
Inc. permet ainsi d’ajouter une dimension
humaine importante à ses réalisations
d’entreprise, en redonnant fierté et confiance à
des personnes qui autrement seraient exclues
du marché du travail, en plus de contribuer à
l’amélioration du développement durable de
la région grâce à une nouvelle vie donnée aux
rebuts domestiques et industriels recyclables.